• Maitresse cactus

Jeux sur les émotions - Jouer en classe n°2

Grace à un partenariat avec Didacto j’ai eu la chance de recevoir trois jeux pour travailler les émotions en classe. Je vous les présente dans cet article en espérant qu'ils puissent autant vous servir qu'à moi et mes élèves.


Avant de vous présenter ces jeux, un petit rappel sur les émotions :


Pourquoi travailler les émotions en classe ?

Les émotions sont des réactions qui engagent à la fois le corps et l'esprit. C’est un état affectif multidimensionnel qui s’accompagne de manifestations physiologiques, cognitives, expressives et subjectives. Les humains expriment quotidiennement un grand nombre d'émotions. Les émotions sont perceptibles pour autrui à la fois par la parole mais aussi par l'expression du visage, la gestuelle et la posture. Il en existe une très grande variété avec leurs nuances, leurs combinaisons et leurs variantes.

Nos élèves sont donc confrontés à cette multitude d’émotions qu’ils ne savent pas forcément identifier ni même gérer ou contrôler. S’il est si important de travailler les émotions en classe à travers des rituels, des conseils d’élèves ou des séances d’EMC, c’est pour permettre de donner aux élèves tous les outils pour qu’ils soient capables d’identifier les émotions des autres mais également leurs propres émotions.


L’intérêt du jeu de société en classe ?

Selon le public que vous avez en face de vous, il est tout à fait probable que vos élèves n’aient pas accès chez eux aux jeux de société. C’est le cas de mes élèves qui, pour 90 %, n’ont pas du tout de jeux chez eux. Leurs principales activités en terme de « jeu » sont tournées vers la tablette ou des jeux en ligne. Il leur manque donc alors une quantité de compétences à acquérir et que l’on développe beaucoup par les jeux de

société comme :

- la patience

- l’entraide

- la coopération

- la gestion des autres et l’auto-gestion

- la négociation

- l’analyse avec la prise de recul

- la maîtrise de soi et le fair-play

- l’écoute

- la mémoire…

Et j’en oublie sûrement !


Les jeux que j’ai pu tester en classe, répondent grandement à ce besoin de leur faire acquérir ces compétences. Pour connaître les prix ou d'autres détails sur les jeux, je vous invite à cliquer sur les titres.


Ronchonchon

Jeu de mémoire coopératif sur le thème des émotions avec des scénarios évolutifs.

Tous les élèves incarnent des colocataires d'une grande maison. Le but est de résoudre le problème d'un des locataires sans que le "spleen" arrivent dans la maison.

Pour les premières parties, j'étais le personnage dont il fallait résoudre le soucis, ce qui a permis à mes élèves de bien comprendre comment animer le jeu et lire la fiche scénario.

Le Spleen est en quelque sorte le "grand méchant" et pour le contrer, il faut que chaque joueur écoute le colocataire qui va mal et soit attentif à ses émotions et ses besoins.

Ce que je trouve intéressant dans ce jeu, c'est que les participants doivent coopérer mais aussi respecter le temps de parole de chacun. Une carte bâton de parole circule entre les joueurs et seul celui ou celle qui a cette carte peut réaliser des actions.

Mes élèves ont beaucoup apprécié et les design du jeu a fait son effet également.

Variables didactiques possibles :

Il serait intéressant d'aller plus loin dans ce concept de résolution de scénario en se créant en amont un scénario qui se rapproche d'une situation qui a pu ou embête un élève. On lui donnerait alors le rôle du Ronchonchon et à travers le jeu, le choix des émotions dans les cartes, il pourrait mettre des mots sur ce qui l'embarrasse. Le jeu ferai alors office de médiateur et les élèves s'entraideraient pour résoudre le soucis du joueur Ronchonchon.


Equality Memory - le mémo de l'égalité

Un jeu que tout le monde comprend, un jeu qui met d'accord tous les élèves : le memory. Le but ici est d'associer des paires d'émotions fille/garçon.

Concrètement, j'aime beaucoup l'utilisation neutres des couleurs concernant les émotions. Il n'y a pas d'effets de genre concernant la répartition des couleurs dans les cartes. Certaines émotions sont assez simples à identifier alors que d'autres peuvent être plus compliquées. Certains de mes élèves confondaient des émotions entre elles. Pour qu'ils puissent vérifier leurs paires, il est disponible dans plusieurs langues une affiche dépliable.

Deux points forts de ce jeu selon moi et le retour de mes élèves :

- tous les enfants sont représentés. Nous ne sommes pas face à des enfants lambdas, une fille blonde et un garçon brun, mais face à une multitude d'enfants tous différents : belle diversité ! C'est important que mes élèves ne soient pas confrontés à la même représentation d'une fille ou d'un garçon.

- montrer que les émotions n'ont pas de genre et qu'un garçon peut être coquet comme une fille peut être créative.


Seul petit bémol, on retrouve dans les cartes des "émotions inhabituelles" comme Puant/puante ou stréssée/stréssé qui ne sont pas des émotions. Ces cartes sont assez étranges et poussent le raisonnement plus loin que les émotions dites classiques mais je me pose la question de leur pertinence au sein des émotions.


Totem

Gros coup de coeur pour ce jeu dont le but est de clairement mettre en valeur les autres. A travers l'utilisation de différentes cartes avec des animaux plus mignons les uns que les autres, les élèves construisent leur totem. Mais ce n'est pas eux qui choisissent au départ leurs cartes mais bien leur camarade qui vont devoir faire un choix parmi 7 cartes et en donner une au joueur actif.

Le joueur ayant choisi une carte explique son choix devant tous les joueurs.



Ce jeu est un très bon moyen de verbaliser du positif et de se focaliser sur les atouts des camarades. Ce jeu donne le sourire et permet d'apporter une ambiance très positive dans le groupe des joueurs. Ces cartes me font penser fortement aux brags tags ou billets de fierté en plus explicite.

Je recommande ce jeu pour les enseignants ou enseignantes qui auraient besoin de gérer des situations conflictuelles en classe.




Pour conclure, je suis vraiment très contente d'avoir pu tester avec mes élèves ces trois jeux ! Ils sont tout autant ravis que moi et j'ai hâte de les voir également jouer sans moi.

Je compte utiliser le jeu Totem pour des séances de conseil d'élèves afin de garder cet esprit positif.

Pour voir l'ensemble proposé par didacto, c'est par ici !


Merci didacto !